agricultureLe contexte agricole de la Guyane est singulier par rapport à la métropole ou aux autres DOM, du fait de plusieurs facteurs :

  • Une situation agronomique particulière (climat tropical et sol pauvre);
  • Des populations variées d'agriculteurs, avec des pratiques spécifiques : Hmongs, Créoles, Bushinengues... ;
  • Une distribution des produits agricoles très peu organisée.

La Guyane est le seul département français à connaître une augmentation du nombre d'exploitations et de la superficie agricole utilisée (SAU). En 2010, on dénombre 5 893 exploitations agricoles. La surface agricole utile est de 25 345 ha. Comme pour la majorité des activités, l'agriculture est concentrée sur le littoral et le fleuve Maroni.

L’eau est indispensable pour l’agriculture. Elle sert, en tout premier lieu, à l’arrosage des plantations et à l’alimentation du bétail.